Mes photos

Voler en paramoteur sur Madrid

Alarme téléphonique bienheureuse. Il est 7 heures du matin et c'est samedi. Aujourd'hui est le grand jour que j'attendais depuis un moment. Je vais voler et cette fois ce n'est pas un avion. Javi est en train de dormir et je vois qu'il n'a pas la moindre intention d'assister au décollage bien que cela m'ait montré très clairement quel est mon degré de folie, hehehehe. Vous pensez peut-être que je suis audacieux, si pour ces choses-là je suis un peu inconscient, mais parfois vous devez l'être.

Il y a quelques mois, j'ai rencontré Alfonso alors que je préparais le décollage dans une clairière. Je posai ma tête comme un battage publicitaire à propos de la bougie, de l'essence, du sentiment que vous avez là-haut… Ce sont vraiment des questions préliminaires. Ce que je voulais, c'était me mettre dans cette camelote. Nous restons Ce serait mon premier vol en paramoteur.

La matinée est froide, donc chaussettes doubles, chemises à manches longues, molleton, gants ... mais là-bas, il fera encore plus froid. Ici, je présente le morceau d'affichage (et vu de cette façon, je commence à comprendre l'inquiétude de Javi).

La publicité

Alfonso a de nombreuses heures de vol et accumule des titres et des récompenses. Bien qu'il soit assez modeste, dites à ceux qui le savent, qui vole comme personne. Nous étirons la bougie. Tout semble être en place. Les conditions de vent et météo sont optimales. Le GPS a une batterie et le réservoir de carburant est presque plein. Je suis nerveux et heureux. Et j'ai commis l'imprudence, j'ai déjeuné et je ne porte pas de sac plastique :)

Nous nous asseyons. Casque et microphone Le moteur démarre. J'ai entendu des moteurs plus silencieux. Le microphone sera le moyen que nous utiliserons pour communiquer. Je suis assis dans le biplace devant, lui derrière un peu plus haut. Je ne vois pas les lames, mais elles tournent. Nous avons commencé à bouger. Je lève les yeux, la bougie se lève, ce n'est qu'en quelques secondes que nous nous séparons du sol. Yujuuuuuuu, c'est cool!

Nous volions J'ai abaissé le pied des étriers pour sentir leur flottement, nous avons traversé un champ près de la Réservoir Valmayor. Je ne savais pas qu'il y avait des "bambis" dans cette région, belle ... Le réservoir avait des couleurs incroyables. La lumière du matin est la meilleure. Nous traversons beaucoup de villages:San Lorenzo de l'Escurial, Navacerrada, Cercedilla, Collado Villalba, Galapagar, Torrelodones... et après une heure de vol, nous éteignons le moteur:Le silence

Vidéo: Vol paramoteur à Christmas, Floride (Février 2020).